Le PDC soutient l'IN 163 sur l'aéroport

L'assemblée des délégués du PDC du 26 septembre dernier a décidé de recommander (2/3 des voix) de voter OUI à l'initiative pour un contrôle démocratique de l'aéroport (IN 163) et de rejeter le contre-projet (IN 164).

Les arguments qui ont convaincu les 2/3 des délégués présents sont d'une part l'importance de préserver la santé des riverains, d'autre part, qu'il est normal, dans le cadre autorisé par la législation fédérale, que le Grand Conseil puisse se prononcer sur le développement de l’aéroport , comme c’est le cas pour les HUG, TPG et SIG. Quant au contre-projet, il a été écrit à la va-vite et met l’accent sur la préservation des conditions économiques, sans se soucier des effets des nuisances émises par l’aéroport sur l’ensemble de la population genevoise. Ni la pollution ni le bruit ne restent cantonnés sur la rive droite, mais ils touchent également la rive gauche.

Le PDC s'inscrit avec cette décision comme le seul parti du centre-droit qui se soucie de la santé des genevois, une position résolument progressiste, que, malheureusement, sa direction peine à assumer.

 

Les commentaires sont fermés.