25/02/2018

Aéroport : un changement d’état d’esprit remarquable

Le Grand Conseil a voté sur l’initiative pour un contrôle démocratique de l’aéroport jeudi soir.

Sans surprise, il a refusé cette initiative. Par contre, plus surprenant, il a décidé de présenter un contre-projet,  contre l’avis du Conseil d’Etat, qui, lui, préconisait un refus sec.

Une large majorité éclairée des députés a accepté l’idée d’un contre-projet, parce qu’elle reconnaît enfin le fait que l’activité de l’Aéroport n’implique pas uniquement un impact positif sur l’économie de notre région, mais produit également des nuisances. Quel changement de point-de-vue en quelques mois ! C’est là un des résultats positifs de l’initiative : elle a incité une majorité de nos représentants à réfléchir à l’apport global de l’AIG, de ses aspects positifs, comme de ceux négatifs.

Reste à élaborer un contre-projet qui ait un réel impact sur la gouvernance de l’aéroport. Et, là, la motion déposée par le PDC à l’automne dernier pourrait servir de base à la discussion ou servir de complément à l’initiative sur laquelle la population se prononcera vraisemblablement en 2019. Pour rappel, cette motion propose d’introduire une compensation carbone obligatoire à l’achat de tout billet d’avion au départ de Genève et d’augmenter les surtaxes sur les émissions gazeuses et de bruit payées par les compagnies d’aviation, afin de diminuer ces nuisances.

L’Aéroport est important pour notre région, oui, mais plus à n’importe quel prix. La santé de la population passe avant les considérations économiques. Et nous ne pouvons que nous en réjouir!

21:48 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

07/02/2018

Vive la tolérance !

Je viens de voir deux nouvelles bien tristes : en Italie un sympathisant d'extrême droite tire sur des personnes d'origine africaine; en Angleterre le maire de la commune de Windsor veut nettoyer les rues des sdf qui s'y trouvent avant le mariage princier qui aura lieu en mai prochain.

Ce ne sont que des exemples d'intolérance qui, malheureusement, se produisent certainement aussi dans d'autres pays, dont le nôtre.

Ce n'est pas tolérable !

Nous devons nous resaisir et prendre conscience que de tels actes ne peuvent déboucher que sur des actions toujours plus violentes.

La société mondialisée crèe une insécurité matérielle pour une majorité grandissante de la population. A part une poignée d'individus, le plus grand nombre tremble pour son emploi quand il en a un ou pour ses conditions d'emploi et de salaire. Ce qui engendre, en réaction, un raidissement vis-à-vis de l'autre et l'intolérance à l'égard de l'étranger, évidemment, mais aussi à l'égard de tout ce qui ne rentre pas dans le moule. On se cramponne à ses acquis. Et, de fil en aiguille, ce mouvement plus ou moins conscient est exarcerbé par des discours populistes, qui donnent l'impression à une minorité d'être une majorité.....et, à force, risque bien de devenir une majorité. Avec des conséquences que je préfère ne pas imaginer aujourd'hui.

Alors, oui, Vive la Différence ! Vive l'autre ! A bas la peur !

Vive la tolérance !

 

21:45 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |