15/09/2016

Cachez-moi cette épaule.....

Après le Burquini sur la plage, la robe à bretelles aux Conseils des Etats !

Ce dernier est en effet en train de revoir son code vestimentaire : les sénateurs devront porter la cravate et les sénatrices devront cacher leurs épaules. Les raisons de cette révision ne sont pas très claires : est-ce l'effet burkini, si non ne peut pas aller à la plage ou à la piscine en burkini, il n'y a pas de raison pour que l'on puisse siéger au Parlement en exhibant ses rondes épaules; ou est-ce la lubricité (supposée ?) des représentants mâles des cantons ?

Il y a en tous cas discrimintation : alors que les journalistes et public masculins n'auront pas besoin d'arborer complet et cravate, les femmes journalistes ou dans le public devront, elles, couvrir leurs chastes épaules.

La carrière politique avait déjà de la peine à recruter de nouveaux talents, mais avec de telles mesures cela risque d'être encore plus difficile ! Qui a dit que la politique était ennuyeuse ?

08:40 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

Commentaires

Le Conseil des Etats s'islamise. Eux aussi ils ne maîtrisent pas leurs pulsions.

Écrit par : norbert maendly | 15/09/2016

J'ai apprécié la réponse de cette politicienne ,dés les prochaines chaleur je remettrai cette tenue
Il faut peu pour amuser le peuple mais sous la coupole Fédérale on voit qu'il faut aussi très peu pour s'occuper l'esprit
Monsieur Conte nous ferait il sa crise de la quarantaine qui peut encore à 60 ans ,allez savoir !
Heureusement nous avons connu une mentalité Suisse beaucoup plus rigolote et décontractée
les gens deviennent de plus en plus coincés comme les emballages qu'ils lavent et plient avant de les jeter ,sorte de mimétisme peut-être allez savoir

Écrit par : lovejoie | 16/09/2016

Toute décadence croissant on observe que les parlementaires d'ici comme d'ailleurs de préférence de noir vêtu évoquent certains délégués officiants des pompes funèbres...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/09/2016

Les commentaires sont fermés.