24/06/2016

Il faut écouter ce que les jeunes murmurent

Aujourd'hui, toute notre attention est tournée vers le Brexit, ce qui est compréhensible. Parmi les analyses, ce qui m' à frappé est que, visiblement, les jeunes britanniques ont voté massivement pour rester dans l'Europe....Et pourtant la majorité du pays a demandé à en sortir. C'est-à-dire que la frange de la population dont l'avenir va être le plus impacté par cette décision se trouve en porte-à-faux avec elle....c'est grave !

Nul ne peut dire aujourd'hui les implications de ce vote pour demain et la majorité populaire l'a voulu ainsi, ce qui doit être respecté.

Mais quand même, tous les politiciens devraient tenir  compte de ce fait et faire des propositions qui conviennent à ceux et celles qui devront en supporter les effets à l'avenir. En Suisse aussi. Sinon, nous assisterons à l'absence grandissante des jeunes dans le débat démocratique,  alors que l'évolution démographique ne leur est déjà pas favorable, et à une augmentation de l'insatisfaction de la population par rapport à la société dans laquelle nous vivons et la méfiance vis-à-vis de la classe politique. Et la démocratie sera la grande perdante de cette évolution. 

22:17 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

Commentaires

Sauf que les jeunes d’aujourd’hui changeront d'avis en devenant les vieux de demain.

Écrit par : norbert maendly | 25/06/2016

Et alors ? Les jeunes d'aujourd'hui sont les vieux de demain. Faudrait pas l'oublier.

Écrit par : Eastwood | 25/06/2016

Selon votre article :
"Les jeunes britanniques ont voté massivement pour rester dans l'Europe"

De quels jeunes parlez vous ??

- Des jeunes étudiants, bobos, fils à Papa et Maman, nantis et espérant leur petit Erasmus aux frais de la communauté.

- Des jeunes des banlieues qui entendent avoir le droit à tout et de responsabilité sur rien.

- Des jeunes qui se lèvent le matin, qui ont un métier et qui prennent leur responsabilité.

Cette dernière catégorie de jeune (majoritaire)regarde la réalité en face. Ils votent pour pour être entendus et respectés. Ils ne veulent pas d'une Europe qui les appauvris et qui ne leurs offre aucune perspective.
Si on veut parler des jeunes, il faut parler de tous les jeunes.

Ce vote c'est la victoire de la démocratie contre une élite en dehors de la réalité.
Ce vote c'est la victoire de la démocratie contre la ploutocratie.

Écrit par : Boccard | 25/06/2016

Les commentaires sont fermés.