07/02/2018

Vive la tolérance !

Je viens de voir deux nouvelles bien tristes : en Italie un sympathisant d'extrême droite tire sur des personnes d'origine africaine; en Angleterre le maire de la commune de Windsor veut nettoyer les rues des sdf qui s'y trouvent avant le mariage princier qui aura lieu en mai prochain.

Ce ne sont que des exemples d'intolérance qui, malheureusement, se produisent certainement aussi dans d'autres pays, dont le nôtre.

Ce n'est pas tolérable !

Nous devons nous resaisir et prendre conscience que de tels actes ne peuvent déboucher que sur des actions toujours plus violentes.

La société mondialisée crèe une insécurité matérielle pour une majorité grandissante de la population. A part une poignée d'individus, le plus grand nombre tremble pour son emploi quand il en a un ou pour ses conditions d'emploi et de salaire. Ce qui engendre, en réaction, un raidissement vis-à-vis de l'autre et l'intolérance à l'égard de l'étranger, évidemment, mais aussi à l'égard de tout ce qui ne rentre pas dans le moule. On se cramponne à ses acquis. Et, de fil en aiguille, ce mouvement plus ou moins conscient est exarcerbé par des discours populistes, qui donnent l'impression à une minorité d'être une majorité.....et, à force, risque bien de devenir une majorité. Avec des conséquences que je préfère ne pas imaginer aujourd'hui.

Alors, oui, Vive la Différence ! Vive l'autre ! A bas la peur !

Vive la tolérance !

 

21:45 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

31/01/2018

Pact'Air ou Pas d'Air ?

Voilà que les autorités du Grand Genève ont conclu un pacte par lequel elles s'engagent à appliquer 14 mesures pour limiter, à défaut de diminuer, la pollution dans la région du Grand Genève.

La belle affaire. Après plusieurs années d'inaction ou presque, on sort un lapin blanc d'un chapeau....Mais ne serions-nous pas proches d'élections cantonales, par hasard ?

Je n'ai pas réussi à trouver les 14 actions contenues dans ce pacte, à part la circulation alternée en cas de pic de pollution, à croire que.....

Non, çà je me refuse à le croire.

Par contre, je me demande comment certains objectifs énoncés, comme la diminution de 50% des émissions d'oxyde d'azote, vont être possibles, alors que l'aéroport va accueillir 40% de passagers supplémentaires, donc plus d'avions et de véhicules terrestres pour emmener les passagers vers/de l'aéroport.

Ce Pact'air ressemble plus à de l'enfumage électoral .....Pourvu que l'avenir me donne tort !

21:25 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

10/12/2017

Préférence indigène vs Libre circulation

Le "Conseil fédéral a fait marche arrière sur la préférence indigène" nous apprend la Tribune.

Ainsi les employeurs ne devront présenter leurs places vacantes aux offices régionaux de placement qu'à partir d'un taux de chômage de 8%...autant dire que ce ne sera pas demain la veille (tant mieux, d'ailleurs, qu'on n'arrive pas à un tel taux de chômage !).

Pendant ce temps, mon fils de 22 ans cherche du travail et mon copain André de 52 ans aussi....

A partir de 2020, le seuil passera à 5% de chômage dans un secteur d'activité. Ce serait une concession faite aux cantons et aux employeurs pour leur laisser le temps de s'adapter.

Et les personnes à la recherche d'un emploi dans tout cela, elles n'ont qu'à attendre 3 ans de plus ?

Quand on sait les dommages que le chômage cause en termes d'image de soi, de perte d'assurance, de perte de qualification dans un monde professionnel qui change très vite...Quand on sait les réticences des employeurs à embaucher des sans-emplois, réticences qui augmentent avec la durée passée au chômage de la personne qui postule pour un poste....

La Suisse non seulement prend des mesures lentement, mais manque également de courage !

A défaut que les pratiques soient modifiées sur le plan fédéral avant 2020, Genève doit modifier les siennes en obligeant les employeurs à s'adresser en premier lieu à l'Office cantonal de l'emploi pour trouver le personnel qui leur manque avant d'embaucher une personne qui vient de l'étranger. Cela permettra peut-être à mon fils et à André de trouver un emploi, une dignité, et cela permettra peut-être de diminuer la pression sur le trafic routier, le marché du logement, les crèches, etc...

La libre circulation, d'accord, mais avec des mesures d'accompagnement qui protègent la population de notre canton. La plupart des pays européens connaissent de telles mesures, il n'y a pas de raison que cela ne soit pas notre cas.

Philippe Meyer de Stadelhofen

candidat PDC au Grand-Conseil

11:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |