23/07/2016

Vélos dans les parcs

Que certains cyclistes ne respectent pas les autres usagers de la route, personne ne peut prétendre le contraire. Mais faut-il pour autant interdire à tous les cyclistes d'emprunter les parcs publiques ? En plus d'être exagérée, s'agissant d'une interdiction cette mesure est désagréable. Ne pourrait-on pas agir par l'incitation et l'encouragement ?

Par exemple, si nos autorités donnaient enfin suite à la volonté populaire exprimée dans les urnes il y a plus de 5 ans et qui demandait de construire des aménagements pour sécuriser les déplacements à vélos dans le canton.

Bon, c'est vrai, cela coûte de l'argent et en cette période de vaches maigres il est plus simple d'interdire que de faire voter un budget. 

Mais, finalement, ne serait-ce pas une approche plus constructive ?

17:23 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

24/06/2016

Il faut écouter ce que les jeunes murmurent

Aujourd'hui, toute notre attention est tournée vers le Brexit, ce qui est compréhensible. Parmi les analyses, ce qui m' à frappé est que, visiblement, les jeunes britanniques ont voté massivement pour rester dans l'Europe....Et pourtant la majorité du pays a demandé à en sortir. C'est-à-dire que la frange de la population dont l'avenir va être le plus impacté par cette décision se trouve en porte-à-faux avec elle....c'est grave !

Nul ne peut dire aujourd'hui les implications de ce vote pour demain et la majorité populaire l'a voulu ainsi, ce qui doit être respecté.

Mais quand même, tous les politiciens devraient tenir  compte de ce fait et faire des propositions qui conviennent à ceux et celles qui devront en supporter les effets à l'avenir. En Suisse aussi. Sinon, nous assisterons à l'absence grandissante des jeunes dans le débat démocratique,  alors que l'évolution démographique ne leur est déjà pas favorable, et à une augmentation de l'insatisfaction de la population par rapport à la société dans laquelle nous vivons et la méfiance vis-à-vis de la classe politique. Et la démocratie sera la grande perdante de cette évolution. 

22:17 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | |

11/06/2016

Du niveau des loyers à Genève

Le sentiment que les loyers sont très élevés à Genève est largement répandu. Mais correspond-il à la réalité ? Rien n'est moins sûr !

Selon l'office de la statistiques (OCStat), le loyer moyen d'un appartement de 4 pièces s'élevait à Fr 1'474 et celui d'un 5 pièces Fr 1'867 en 2015. 

Le plus étonnant est que nos loyers sont...inférieurs, eh oui inférieurs, à ceux de Zürich (entre Fr 150 et Fr 200 de moins pour les 4 et 5 pièces) selon l'Office Fédéral de statistiques.

Par ailleurs, l'OCsat précise que les loyers des immeubles détenus par la GIM et les HBM sont entre 33% et 47% inférieurs au loyer des logements avec loyer libre et ceux des HLM sont inférieurs de quelques 20%.

Le loyer moyen d'un appartement de 4 pièces dans un immeuble HBM ou de la Ville s'élève donc à Fr 972 et celui d'un 5 pièces à Fr 1'232.

Il est important d'avoir cela à l'esprit lorsque l'on compare ces chiffres à ceux du plafond du forfait loyer pour les personnes qui touchent l'aide sociale, qui est de Fr 1'100 pour une personne vivant seule et de Fr 1'250 pour les ménages à plusieurs personnes.

La nécessité d'augmenter le plafond du forfait loyer, comme le proposent les Socialistes, ne saute pas aux yeux....ce d'autant moins que cette modification coûterait quelque Fr 10 mio à la collectivité et que nos finances sont déjà en bien mauvais état !

16:19 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |